12/11/2008

YANN HUGUET CHEZ AGRITUBEL

uclhsm

yann huguet

Yann Huguet ne portera plus les couleurs de la formation Cofidis la saison prochaine.


 Le coureur de Cofidis Yann Huguet s'est engagé pour deux ans en faveur de l'équipe Agritube l . Professionnel depuis 2007, le coureur de 24 ans a vait terminé deuxième du Tour du Finistère et du Grand Prix de Plumelec cette année-là. En avril, il s 'était classé 4 e de la Route Adélie.

 à suivre sur http://www.agritubel-cycling.com/

 

HUGUET, UNE NOUVELLE AVENTURE

Yann Huguet va quitter cet hiver Cofidis pour rejoindre Agritubel. Il nous explique les raisons de son choix.

Yann, quels éléments vous ont décidé à quitter Cofidis au profit d'Agritubel ?
L'envie de voir autre chose. Il y a un moment que l'équipe Agritubel m'avait contacté, et même si c'est super chez Cofidis, j'avais envie de changer d'air, d'aller voir ailleurs. En plus, je pense que chez Agritubel, j'aurais plus de chances de faire le Tour que chez Cofidis. On ne m'a pas certifié qu'en 2009, je disputerais le Tour mais j'aurais autant de chances que les autres coureurs d'être au départ de cette épreuve à Monaco. J'ai aussi eu des échos venant de chez Agritubel de la part de Geoffroy Lequatre. Il est allé dans cette équipe cette année et en est enchanté. Il trouve le groupe à la fois dynamique et familial.
 
Quels souvenirs allez-vous garder de votre expérience chez Cofidis ?
Pleins de bons souvenirs en fait. C'est grâce à cette équipe que je suis passé professionnel. C'est aussi avec ce groupe sportif que j'ai connu mes premiers résultats chez les pros avec des podiums en Coupe de France dès 2007, à Plumelec et au Tour du Finistère. Et monter sur le podium sur ces épreuves, c'est quelque chose. Voir la foule qui vous applaudit, cela impressionne forcément. C'est fort. Ce sont des souvenirs que je garderais toujours. J'ai aussi disputé avec Cofidis mon premier Grand Tour cette année, le Giro. Je n'étais pas très bien sur cette course car ma condition physique était moyenne et que mes sensations n'étaient pas superbes. Mais j'ai su surmonter tout cela pour aller au bout des trois semaines de course.
 
Aujourd'hui, quels bienfaits vous apporte cette participation au Giro ?
En fait, je commence tout juste à les ressentir. J'ai le sentiment d'avoir pris du volume. J'ai une plus grosse condition physique. Mais je pense que les bienfaits se feront encore plus sentir l'an prochain, d'autant que cette année, je vais faire une saison pleine puisque je mettrais un terme à ma saison au soir du Tour de Lombardie.
 
Si vous ne faites pas le Tour avec Agritubel, vous ne pourrez sans doute pas courir un autre Grand Tour en 2009 ?
On ne sait pas. ASO a pris des parts dans la Vuelta et il se peut qu'en 2009, les organisateurs du Tour d'Espagne invitent au départ de leur course des équipes françaises, et pourquoi pas Agritubel. Je vais aussi planifier ma saison différemment en 2009. Je veux disputer le Tour du Haut-Var et Paris-Nice mais enlever Cholet et quelques Coupes de France de mon programme pour essayer d'être bien en juin, plus frais physiquement, dans le but d'essayer de disputer le Tour.
 
Vous êtes donc ambitieux pour cette troisième saison à venir chez les pros ?
Oui. J'ai toujours considéré mes deux premières saisons chez les pros comme deux grosses années pour travailler, apprendre et progresser. Je voulais passer un cap au cours de ces deux premières années chez les pros. C'était avant tout pour moi une période d'apprentissage. J'ai en plus eu la chance de connaître des résultats pendant ce laps de temps là. Mais mon but premier était d'encaisser du volume dans le but de connaître pour ma troisième année chez les pros de gros résultats. En 2009, je serai en plein dans le vif du sujet et j'espère vraiment pouvoir enregistrer des performances importantes. Je vise ça en tout cas.

 

 @velomagazine.fr - 05.09.2008

yann huguet

uclhsm

12:14 Écrit par bellxone@hotmail.fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |