26/06/2005

Patrice Durand a l'IronMan de Nice

IRONMAN DE NICE

3,8kms natation/180kms de vélo/42,195kms C.à pied

 

Et bien c’est fait je suis un IRONMAN

 

Je suis très heureux de ma petite semaine passée en famille a Nice et oui j’avais emmené mes supporters n°1 mon fils Thomas, ma femme (qui endure mes absences et mes entraînements d’ailleurs au passage un gros MERCI ) et mes parents

 

Du jeudi au dimanche jour de la course je m’étais greffé une bouteille d’eau dans la main car il faisait très chaud et là le jour J arrive je n’ai même pas eu le temps  d’être trop stressé

 

A 6h30 le départ natation est donné et je m’en sors pas trop mal car malgré les 1430 partants je ne me fais pas trop bousculer et je sors de l’eau en 1h04mn, je fais une transition tranquille et je pars pour ma ballade !!!! vélo dans l’arrière pays niçois (il y avait de superbes vues), j’arrive au parc à vélo pour la transition aprés 5h45mn et je pars pour mon footing !!!! le long de la Promenade des Anglais qui va durer 4h14mn franchement ce fut dur, même très dur car bien sur il faisait très chaud et les jambes n’étaient plus très fraîches et là mes supporters n°1 m’ont aidés psychologiquement à franchir la ligne d’arrivée car à chaque tour ils m’encourageaient. Je termine cette grosse journée bien chaude dans un temps correct de 11h06mn pas mal pour un premier IRONMAN (dixit les spécialistes)

 

Le lendemain au petit déjeuner je regarde le journal NICE MATIN et je découvre dans le classement que je termine 145 éme sur 1430 partants

Je termine cette semaine à Nice très content et malgré la souffrance pendant le marathon je pense que j’y regouterais

 

Je tiens à remercier mes supporters n°1 et tous ceux qui m’ont encouragé par l’intermédiaire des SMS et des emails

 

Patrice DURAND


19:01 Écrit par bellxone@hotmail.fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tour du Médoc 21 et 22 mai 2005

Le tour du Médoc 2005 se composait de 3 étapes :

-         126,8 km en ligne le samedi

-         7,4 km CLM par équipe le dimanche matin

-         114 km en ligne le dimanche après midi.

 

21 équipes au départ pour un peloton de 105 coureurs.

 

Etape 1, avantage aux équipes qui défendent :

 

Le parcours entre Lespare et Montalivet n’est pas très sélectif cette année dans la mesure où le vent n’est pas de la partie.

Les attaques se succèdent tout au long de l’étape sans qu’elles soient récompensées. 41,750 km la première heure, 43,750 la seconde, le peloton ne chôme pas.

Encore une chute où David SIMON du SAM se casse la clavicule et achève sa saison. Aujourd’hui, les nôtres s‘en tirent. A noter que 50 m avant la chute, nous avons ramassé un portable allumé qui n’a ensuite pas arrêté de sonner. Il y a décidément des abrutis dans le peloton.

Parmis les attaquants du jour, Thierry et Matthieu, bien sûr, toujours très actif, Philippe aussi un peu avant Montalivet.

A la sortie de Montalivet, on a cru à la ‘’bonne’’ : 23 coureurs avec tous les nôtres, mais avec seulement un Langonnais, alors c’est revenu, une fois de plus.

A 6km de la ligne, un jeune junior de l’entente Maine & Loire sort et prend 25’’.

Personne ne réagit et il s’envole vers la ligne où il conservera 19 ‘’ sur un peloton excessivement nerveux ( les plats sur le pneu AR de Yoann le montre).

Nos coursiers finissent 18ème par équipe, mais il n’y a pas d’écart en temps, sauf pour le premier.

Le nom du vainqueur, ADNIM Jérôme avec le n° 33, bon n° pour gagner en gironde.

Bravo pour avoir saisi cette opportunité et pour avoir su pièger les équipes de sprinters.

 

Etape 2, CLM de 7,4 km un étape taillée pour l’équipe.

 

On sait que nous avons l’équipe capable de gagner et elle n’a pas faillis.

Matthieu, Thierry et Yoann on fais la course qu’on attendais d’eux. Anthony a participé autant qu’il a pu et a su laisser quelques relais en milieu de parcours pour mieux aider dans le final et finir avec le groupe. Philippe a tenu tant qu’il a pu, mais a fini par être décroché par nos locomotives à mi-parcours.

La moyenne n’est pas très élevée ( 41,78 km/h), si la distance est exacte, mais les écarts sont importants à l’arrivée.

Victoire du Haillan avec 8 ‘’ sur Langon, 12’’ sur Bègles, 17’’ sur le Bouscat, 20 ‘’ sur le VC Salisien, 23’’ sur Carcassonne, 25’’ sur le CAM, 26’’ sur Nay.

Nos gars ont bien pédalés, je vous montrerai ça en vidéo un jour.

Bravo à l’équipe qui poursuit sa progression toujours dans la bonne humeur.

Domage, le temps ne compte pas au classement général.

 

Etape 3, avantage aux équipes qui attaquent:

 

Quelque km que nous sommes partis et encore une chute. Là dessus, un groupe de 33 unités attaque et prend 35’’( pas très fair-play sur le chute). Dans ce groupe, pas un de chez nous, le maillot blanc et son équipe sont piégés aussi, ainsi que quelques prétendants à la victoire finale.

J’avais pensé que les hostilités ne commencerait qu’après Lespare, erreur, c’est une course poursuite qui s’engage, tout d’abord avec l’équipe du leader, puis rapidement sous l’impulsion du team Le Haillan-St Médard, à tel point que les autres équipes laissent faire et que Thierry est obligé de faire la police. ‘’ Les gars, si vous ne venez pas nous aider, je dis à mes gars d’arrêter de rouler’’. Les choses rentreront dans l’ordre.

Très vite, ça explose de partout. Le leader est lâché, il abandonnera très vite.

Un groupe de 35 coureurs se forme, 12 seulement rentreront sur les échappés dont Thierry, Yoann, Mathieu et Anthony.

Philippe, fatigué est monté dans la voiture. Gaétan est aussi avec nous aujourd’hui, avec son bras en écharpe. Il trouve que c’est plus stressant de suivre que de rouler. Voyez-vous ce que l’on endure dans la voiture ! Hum !

46,1 km dans la première heure, le peloton est déjà à plusieurs minutes.

Le terrain est maintenant plus propices aux attaques, et chaque équipe y va de la sienne. Une poignée de secondes d’avance, et ça revient. Dans ces escarmouches, on retrouve souvent Thierry et Matthieu. Anthony aussi s’y colle à l’occasion.

Puis c’est l’attaque où nous ne sommes pas. Ail !

La radio annonce le retour de Yoann, mais il coince un peu à quelques mètres de l’échappée. Il est rejoint par un coureur et ils rentrent tous les deux. Est-ce la bonne ? Cette échappée compte jusqu’à 40’’ d’avance, ce sera la bonne.

Pendant ce temps, c’est un peu la pagaille derrière, les voitures de directeurs sportifs roulent sur deux filles, Matthieu lève le bras mais nous ne pouvons pas monter le ravitailler. On est largement dans les 20 derniers km quand on peut enfin passer, mais Matthieu est remonté en tête du groupe et le commissaire nous rappelle. Ravitaillement raté !

10 km de la ligne, l’échappée s’étiole un peu, mais Yoann tient bon. Ils sont 11 à se diriger vers la ligne.

A l’arrière, Thierry et Matthieu sont sortis dans un groupe de 8 qui se retrouve rapidement à seulement 4. Matthieu puise dans ses réserves pour rester au contact, il reviendront à une vingtaine de secondes de l’échappée puis perdront un peu de temps.

Devant, encore quelques km et un homme seul a pris une dizaine de secondes.

Flamme rouge, il a encore 8’’ et Yoann est partis à sa poursuite, mais trop tard, il échouera à 4’’ du vainqueur. 4’’, c’est moins de cinquante mètre.

Bravo à Gérald CUNIN de Muret cyclisme qui, comme le vainqueur de la veille, a saisie sa chance au bon moment.

Tant pis pour Yoann qui avait sans aucun doute les jambes pour gagner, mais qui s’est réveillé un peu tard.

Thierry finit 10ème à 39 ‘’, Matthieu 15ème et Anthony 22ème et premier coureur départemental.


Bilan de ce tour :

-         Le Haillan / St Médard vainqueur du CLM

-         Le Haillan / St Médard vainqueur par équipe de la 3ème étape et du classement général.

-         Anthony VILLENAVE 1er départemental de la 3ème étape et premier départemental au classement général

-         Yoann 2ème de la 3ème étape et 2ème au classement général.

-         3 coureurs dans les 15 premiers à la seconde étape et au général.

 

Malgré cela, Thierry n’est pas content, car Yoann aurait pu gagner et il a manqué une belle occasion qui ne se présentera pas tous les jours. Il est un peu dur notre capitaine de route, mais il a raison. Nos coureurs ont le potentiel pour gagner et il ne faut pas manquer ces occasions ( un peu tendre encore nos jeunes  zozos ! )

 

Enfin, il ne faut pas s’arrêter là, Nul doute que cette équipe va faire encore parler d’elle dans les semaines qui viennent.

 

On suit ça de près.

 

A Bientôt

 

Jean-Bernard




16:07 Écrit par bellxone@hotmail.fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Repas d'été

Vous êtes invités à participer à la réunion coureurs qui se déroulera à la salle de la sablière le :

 

VENDREDI 1 JUILLET 2005 à partir de 18h30

 

 

Nous arrivons à la moitié de la saison et comme le beau temps les résultats sont là.

 




Pour fêter tous ça, nous vous proposons de nous retrouver à l’issue de la réunion pour une petite soirée grillade où la bonne humeur sera bien sûr de mise.

Le début des festivités devrait se situer vers 20h00 pour les personnes qui n’assisteront pas à la réunion, mais que nous accueillerons toujours avec plaisir.

 

La participation pour cette soirée est fixée à :

 Adulte                                    12,00€     x …………………………..=………………………..

Enfant 5 à 15 ans                 10,00€     x …………………………..=………………………..

Enfant – 5 ans                      00,00€

Total                 =………………………..

 

Le bon d’inscription ainsi que le règlement sont à adresser avant le 25 juin à :

 

Patrick BALLAGER

4 rue des Tauzins

33185 Le Haillan

tel : 05 56 16 23 54

 

Le règlement se fera par chèque à l’ordre de l’ UC Le Haillan  St Médard




15:59 Écrit par bellxone@hotmail.fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |